Recette du sirop de thym

Dernière mise à jour : 10 mai 2021

HONNEUR AU ROI DE LA GARRIGUE !


💚 ETAT D'ÂME 💚

Une alchimie parfaite ébouriffe mes papilles,

Des arômes d'une enfance de balades en famille,

Dans ma belle Gardiole, ma très chère garrigue,

Une terre d'où l'on ne repartait les poches vides.



CURRICULUM VEGETAL : LE THYM



📜 Histoire et symbolique ethno botanique :


Le nom de « Thym » est la francisation de Thymus qui désignait en latin plusieurs Lamiacées aromatiques de petite taille, lui-même issu du grec thumon qui signifie «offrande (que l'on brûle) » et « parfum », grâce à l'odeur agréable que la plante dégage naturellement ou lorsqu'on la fait brûler.

Le nom provient de l'égyptien tham, nom d'une plante servant à embaumer les corps ou de la racine grecque thy, signifiant « exhaler une odeur ».


C'est dire si note cher thym porte bien son nom !


Les Égyptiens de la haute Antiquité utilisaient donc le Thym pour l’embaumement des morts. Les Grecs le brûlaient comme offrande aux dieux dans les temples ou sur les places publiques. On pensait à cette époque que cette plante était source de courage.


Ils en parfumaient leurs plats et l’utilisaient dans leur bain pour ses propriétés stimulantes. Les Romains l’utilisaient dans leurs cosmétiques et s'en servaient pour purifier leur habitat et pour aromatiser fromages et liqueurs.


🔎 Carte d'identité :

  • Nom latin : Thymus vulgaris

  • Famille botanique : Lamiacées, grande famille des aromatiques

  • Origine : Il pousse à l'état sauvage sur les collines arides et rocailleuses des régions méditerranéennes.

  • Cueillette : Idéalement on ramasse les feuilles au moment de la floraison car c'est à ce moment-là qu'elles seront les plus riches en substances aromatiques.

  • Parties utilisées : Les feuilles, éviter les parties boisées sauf si elles sont vraiment tendres.


📚 Mémo des propriétés médicinales & comestibles :


🌿 En herboristerie :


⛑️ Santé :

  • Des vertus antiseptiques, antibiotiques, antivirales et antibactériennes,

  • Plante chaude, il réchauffe le corps et booste votre système immunitaire, utilise pour lutter contre le syndrome de Raynaud (extrémités froides)

  • Stimulant, anti-fatigue physique et psychique, conseillé aux convalescents,

  • Expectorant , il fluidifie l'évacuation des mucosités infectieuses et calme les toux grasses (anti-tussif),

  • Combat le rhume, les bronchites,

  • Lutte contre les infections urinaires

  • Digestif, anti-spasmodique, ballonnements

  • Antifongique et anti-parasitaires (vers intestinaux)


🧴 Beauté :

  • Stimulant du cuir chevelu, ralenti la chute des cheveux et les épaissit

  • Antiseptique, purifiant

  • Action rééquilibrante naturelle des peaux grasses, pores dilatés, imperfections réduit le sébum.



⚗️ En aromatherapie :


Il y a tellement de chémotypes différents que cela nécessitera un article dédié aux différentes huiles essentielles : thym à thujanol, thym à thymol, thym à linalol, thym à geraniol, à carvacrol...

Bien sûr les propriétés médicinales sont assez similaires en herboristerie et en aromathérapie mais les usages, modes d'administrations et contre-indications varient en fonction de chaque huile.



🥗 En cuisine sauvage :


La réputation du thym comme aromatique n'est plus à faire. Le thym est un excellent aromate qui peut se consommer de diverses façons : en infusion , en gelée, en persillade sur viandes ou poissons, en ragout, en marinade...


☠️ Contre-indications :


Attention, par précaution d'usage, le thym et ses diverses préparations sont contre-indiqués aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants.



Ces propriétés, indications et modes d'utilisation sont tirés d’ouvrages de référence en aromathérapie, herboristerie et phytothérapie. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmés par des observations en milieu scientifique.

Toutefois, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Pour tout usage dans un but thérapeutique, veuillez consulter un médecin ou praticien.



🧙‍♀️ La potion magique de Chamanita :


MA RECETTE DU SIROP DE THYM


Pour environ 800 mL de sirop, il vous faut :

- 60 gr de feuilles de thym séché ou 100-120 gr de thym frais (on tient compte du poids de l'eau dans le thym frais)

- 1L d'eau

- sucre complet

- miel

Le poids de sucre ou de miel est égal à la quantité de liquide obtenu (ex : 100ml d'infusion = 100gr de sucre)

La proportion miel/sucre est en fonction de votre goût .



- De préférence en matinée, partez en garrigue faire votre cueillette de thym.. Evitez les bordures de route, de voie ferrée, les zones polluées.

Vous pouvez également vous rendre dans une herboristerie pour y acheter directement le thym séché.

Vous pouvez récolter le thym en ne coupant que le 1/3 supérieur des tiges.


- Une fois rentré de votre balade-cueillette. Lavez le thym. Prenez un grand saladier et séparez les feuilles des branches.



- Faites bouillir 1L d'eau, puis enlevez la casserole du feu et ajoutez les feuilles comme pour une infusion classique.

-Laissez infuser au minimum 1h jusqu'à une nuit.

- Passez le liquide au chinois.

- Mesurez la quantité de liquide obtenu, versez le dans une casserole et ajoutez la même quantité de miel et/ou de sucre.

Ex : 800 ml d'infusion = 800 gr de sucre


Pour ma part je recherche toujours à remplacer le sucre raffiné par des produits nutritivement plus intéressants comme je vous l'expliquais dans le précédent article.

C'est pourquoi je choisis d'utiliser du miel, ses propriétés médicinales anti-bactériennes et tant d'autres étant prouvées et approuvées. De plus, mon compagnon et moi étant apiculteurs, c'est un produit plus que local !


Cette fois, j'ai choisi d'utiliser du sucre complet de canne aussi appelé muscovado qui n'est pas du tout raffiné et qui conserve donc sa mélasse issue du pressage de la canne et qui lui confère tous les apports en nutriments et minéraux contrairement au sucre blanc.

Pour la proportion miel / sucre ce sera en fonction des produits que vous avez et de la texture que vous souhaitez obtenir pour un sirop plus ou moins épais et sirupeux.


- Portez à ébullition tout en mélangeant puis éteignez le feu dès les premières petites bulles afin de ne pas "casser" les molécules actives du miel.

- Continuer de mélanger à feu doux jusqu'à obtenir un liquide plus épais.

- Astuce pour obtenir une couleur plus rouge : ajoutez le jus d'un demi citron frais.

- Versez dans une bouteille hermétique et conservez au frais. Le sirop peut se conserver quelques mois. Attention à l'apparition de moisissures qui marquera la fin de sa validité.




168 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout