top of page

Recette du sirop de coquelicot

Dernière mise à jour : 10 mai 2021

Mettre le printemps en bouteille !


💚 ETAT D'ÂME 💚

Contempler la nature se parer de rouge soie,

S'insinuent les effluves qui m'infusent et m'émoient,

Et une alchimie plus tard, je capture le printemps,

Elixir de Morphée ou poison de Chronos, dieu du temps.

L'opium du peuple prend vie dans son plus bel éclat.



CURRICULUM VEGETAL : LE COQUELICOT


📜 Histoire et symbolique ethno botanique :

Le coquelicot, cousin du pavot est connu depuis l'Antiquité pour ses vertus sédatives.

Les Égyptiens utilisaient ses graines comme condiment et ils suspendaient des guirlandes de ses pétales dans leurs tombeaux. Ils assuraient ainsi aux défunts un éternel sommeil.


🔎 Carte d'identité :

Nom latin : Papaver rhoeas

Famille botanique : Papavéracées

Parties utilisées : tout est bon dans le coquelicot !

Cueillette : à partir d'avril-mai lorsque les champs se couvrent de soie rouge


📚 Mémo des propriétés médicinales & comestibles :


Les pétales contiennent différentes substances actives :

  • Des anthocyanes et des flavonoïdes : propriétés antioxydantes

  • Des mucilages : adoucissants des muqueuses

  • Des alcaloïdes contenues dans le latex de la plante, en particulier la rhœadine grâce à laquelle le coquelicot a des propriétés sédatives. En revanche, il ne contient pas, contrairement à son cousin le pavot somnifère, de morphine. La rhœadine calme et adoucit mais n’entraîne aucune accoutumance. C’est pourquoi le coquelicot fut longtemps appelé « l’opium inoffensif du peuple ».

🌿 En herboristerie :


⛑️ Santé :

  • Antitussive, antiseptique et apaisante, on l'utilisera surtout pour soigner les toux sèches.

  • Expectorante

  • Antispasmodique

  • Procure un sommeil serein, calme et réparateur contrairement au pavot somnifère qui est soporifique et génère un sommeil agité.

  • Facilite l'endormissement chez les enfants et apaise l'agitation, l'hyperactivité


Ces propriétés, indications et modes d'utilisation sont tirés d’ouvrages de référence en aromathérapie, herboristerie et phytothérapie. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmés par des observations en milieu scientifique.

Toutefois, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Pour tout usage dans un but thérapeutique, veuillez consulter un médecin ou praticien.


🧙‍♀️ La potion magique de Chamanita :



MA RECETTE DU SIROP DE COQUELICOT


Pour environ 800 mL de sirop, il vous faut :

- 60 gr de pétales de coquelicot

- 1L d'eau

- sucre de coco ou sucre roux

- miel

- 1/2 citron

Le poids de sucre ou de miel est égal à la quantité de liquide obtenu (ex : 100ml d'infusion = 100gr de sucre)

La proportion miel/sucre est en fonction de votre goût .


C'est tout !


- De préférence en matinée, partez faire votre cueillette de coquelicot dans un champ. Evitez les bordures de route, de voie ferrée, les zones polluées.

Vous pouvez également vous rendre dans une herboristerie pour y acheter directement les pétales.

Vous pouvez récolter délicatement les pétales en plaçant vos doigts sur la tige sous la fleur et tirant vers le haut ce qui permet de laisser sur place le pollen que les abeilles se régaleront de venir butiner.


- Une fois rentré de votre balade-cueillette, prenez un grand saladier et déposer vos pétales. Ne les lavez pas mais secouez les pour laisser les petits habitants des coquelicots au fond du saladier.



- Faites bouillir 1L d'eau, puis enlevez la casserole du feu et ajoutez les pétales comme pour une infusion classique.

-Laissez infuser au minimum 1h jusqu'à une nuit.



- Passez le liquide au chinois et presser bien les pétales pour en retirer tout le jus et les principes actifs.

- Mesurez la quantité de liquide obtenu, versez le dans une casserole et ajoutez la même quantité de miel et/ou de sucre.

Ex : 800 ml d'infusion = 800 gr de sucre


Pour ma part je recherche toujours à remplacer le sucre raffiné par des produits nutritivement plus intéressants.

C'est pourquoi je choisis d'utiliser du miel, ses propriétés médicinales anti-bactériennes et tant d'autres étant prouvées et approuvées. De plus, mon compagnon et moi étant apiculteurs, c'est un produit plus que local !

Je choisis également d'utiliser du sucre de coco dont l'indice glycémique est beaucoup moins élevé que celui du sucre blanc.

Pour la proportion miel / sucre ce sera en fonction des produits que vous avez et de la texture que vous souhaitez obtenir pour un sirop plus ou moins épais et sirupeux.


- Portez à ébullition tout en mélangeant puis éteignez le feu dès les premières petites bulles afin de ne pas "casser" les molécules actives du miel.

- Continuer de mélanger à feu doux jusqu'à obtenir un liquide plus épais.

- Astuce pour obtenir une couleur plus rouge : ajoutez le jus d'un demi citron frais.

- Versez dans une bouteille hermétique et conservez au frais. Le sirop peut se conserver quelques mois. Attention à l'apparition de moisissures qui marquera la fin de sa validité.