top of page

Recette du tartare de salicorne

Dernière mise à jour : 10 mai 2021

La Salicorne !


💚 Etat d'âme 💚

Son petit goût iodé nous ramène à l'enfance,

Lorsque nous buvions la tasse pendant les vacances.

Elle a le croquant du cornichon,

A consommer sans modération,

Sauf si on a de l'hypertension.



CURRICULUM VEGETAL : LA SALICORNE



📜 Histoire et symbolique ethno botanique :


Appelée aussi passe-pierre ou haricot de mer, autrefois, on l'incinérait pour fabriquer la soude, à la base de la production de verre et de savon. On s'en sert encore aujourd'hui pour produire de la soude végétale, qui entre encore dans la composition du savon d'Alep.

La soude, provenant de la combustion de la salicorne servait aussi à produire du verre (d'où le nom anglais de la salicorne, glasswort).

Aussi, au XIVe siècle, on raconte que les verriers déplaçaient leurs ateliers en fonction des zones de pousse de cette plante herbacée si étroitement liée à leur métier.


🔎 Carte d'identité :

  • Nom latin : Salicornia europaea, étymologie des mots latins sal, le sel et cornu la corne. La salicorne tire son origine de l'arabe « salcoran » et doit son nom aux renflements successifs qui la constituent se terminant par un mamelon saillant dit « corne de sel ».

  • Famille botanique : Amaranthaceae , on pourrait jurer que la salicorne est une algue, en réalité elle n’en est pas une. Elle est en fait une herbacée particulièrement riche en eau et en fibres

  • Origine : plante halophyle (qui aime les terrains salés), elle pousse sur les côtes maritimes de France et d'ailleurs et dans les marais et près salés.

  • Cueillette : A partir du printemps, lorsque ses extrémités sont vertes et tendres.

  • Parties utilisées : Les jeunes pousses, éviter les parties boisées et rouges qui sont ligneuses (qui contient du bois).


📚 Mémo des propriétés médicinales & comestibles :


🌿 En herboristerie :


⛑️ Santé :

  • Son apport en vitamine C, fournit de l’énergie au corps et l’aide à rester en bonne santé,

  • Riche en minéraux tels que le magnésium, calcium, potassium, manganèse, brome et silicium.

  • La richesse en iode de la salicorne en fait un ingrédient de choix pour réguler la thyroïde.

  • En prime, cette petite plante s’avère peu calorique, mais diurétique et nourrissante, tandis que la chlorophylle qu’elle contient aide à fluidifier le transit et à réduire les ballonnements.


🧴 Beauté :

  • Grâce à sa vitamine A elle est bénéfique pour les yeux et la peau.


⚗️ En aromatherapie :

  • Aucune utilisation connue en aromathérapie.


🥗 En cuisine sauvage :


  • De l’eau et du sel… C’est un peu raccourci, mais c’est ainsi que l’on peut résumer les apports de la salicorne, la plante est en effet composée à 92% d’eau. Elle contient 1 g de sel pour 100 g, soit 1 %. Fort logiquement, cette succulente s’avère peu calorique (14 kcal), et sa teneur en lipide, avec 1,1 g, s’avère très faible. Elle est assez fibreuse : 2,5 g. Son effet coupe-faim se double donc d’un faible apport calorique. Idéal pour un régime ! À noter que l’on retrouve les mêmes caractéristiques avec les algues.

  • La salicorne apporte nombre d’oligo-éléments et de vitamines. Les teneurs en potassium (119 mg), magnésium (75 mg), calcium (34 mg), phosphore (20 mg) et fer (4,9 mg) ne sont pas négligeables.

  • La salicorne contient aussi des bêta-carotènes transformés en vitamine A par notre organisme, et un peu d’acide ascorbique, c’est-à-dire de la vitamine C.

  • Confite dans du vinaigre, elle est consommée comme hors d'œuvre, ou bien en omelette. On peut aussi la préparer comme des haricots verts, cuite en accompagnement sur un poisson, crue, en salade ou en condiment avec les fruits de mer.


☠️ Contre-indications :


Elle ne convient pas aux personnes souffrant d’hypertension artérielle à cause de son taux de sel.


Ces propriétés, indications et modes d'utilisation sont tirés d’ouvrages de référence en aromathérapie, herboristerie et phytothérapie. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmés par des observations en milieu scientifique.

Toutefois, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Pour tout usage dans un but thérapeutique, veuillez consulter un médecin ou praticien.


🧙‍♀️ La potion magique de Chamanita :


MA RECETTE DU TARTARE DE SALICORNE


Il vous faut :

  • un bocal à fermeture mécanique ou bien hermétique

  • une quantité suffisante de salicorne pour remplir au 3/4 votre bocal

  • 1 oignon rouge

  • 1 gousse d'ail

  • huile d'olive

  • vinaigre



  1. Hâcher fin la salicorne

  2. Hâcher l'oignon rouge

  3. Hâcher l'ail

  4. Ajouter une cuillère à soupe de vinaigre. Pour ma part j'ai choisi le vinaigre de grenade .

  5. Mélanger le tout et remplir votre bocal.

  6. Terminer de remplir avec de l'huile d'olive jusqu'à ras du contenu.

  7. Conserver au frais.

  8. Bonne dégustation !