top of page

Curriculum Végétal : LE PIN

Dernière mise à jour : 17 sept. 2021


💚 ETAT D'ÂME 💚


CONSEILS D’UN ARBRE

- Se tenir droit et fier

- Bien épanouir ses branches – Boire beaucoup d’eau - Se souvenir de ses racines - Etre satisfait de sa beauté naturelle - Profiter de la vue


L'incroyable pin de l'Oliveraie de Paul

CURRICULUM VEGETAL : LE PIN


📜 Histoire et symbolique ethno-botanique :


Le pin est symbole d'immortalité, de longévité, grâce à la persistance de son feuillage. Il est également synonyme de force et puissance, il résiste aux vents et tempêtes.

La pomme de pin est un symbole d'éveil spirituel. Depuis bien longtemps, de nombreuses civilisations ont désigné la glande PINéale comme le siège du troisième œil, celui qui représente l'illumination, ou comme le 6ème chakra (de l'intuition et du 6ème sens). Curieusement cette glande "PINéale", est une glande ayant la forme d'une pomme de pin.

Puis l'histoire médicinale du pin commence en 1534, quand le navigateur Jacques Cartier débarque en Amérique du Nord. Malade du scorbut, il est soigné par des indigènes, avec des décoctions d'écorce et d’aiguilles de pin maritime.


🔎 Carte d'identité :

  • Famille botanique : Pinacées, sous-famille Pinoïdées (ne faites pas semblant, vous ne retiendrez pas le nom de toute façon)

  • Genre latin : Pinus, on retrouve le Pin maritime, Pin sylvestre, Pin d’Alep, Pin-terest et bien d’autres epèces...

  • Origine : hémisphère Nord, terrains secs, sur des sols pauvres, acides et sablonneux

  • Cueillette : tout est bon dans le pin pignon !

  • Parties utilisées : les aiguilles pour l’huile essentielle, les pignons en cuisine, les cônes de pin (ou pommes de pin), les bourgeons et même l’écorce pour se soigner...


📚 Mémo des propriétés


⛑️ Santé :

  • Antiseptique

  • Expectorant, le pin est indiqué pour les affections des voies respiratoires, en utilisation interne comme externe.

  • En gemmothérapie (utilisation des bourgeons, les jeunes pousses) il peut soigner bronchites, rhumes, toux grasses et autres laryngites, tout comme en infusion et décoction ou même en bain et inhalation.

  • Le sirop de pin est un excellent anti-tussif.

  • Rubéfiant : les feuilles de pin aident à soulager les douleurs rhumatismales et celles dues à l'arthrite.

  • Pour la décoction : Mettre l'équivalent d'une grande tasse d'eau dans une casserole, et y ajouter une cuillère à soupe d'aiguilles découpées. Porter à ébullition durant 1 minute, puis couvrir et infuser 8 à 10 min. Verser dans la tasse sans filtrer et attendre que les aiguilles coulent toutes au fond. C'est Prêt !

  • En sylvothérapie au Japon, il fait partie des arbres sacrés. En effet, si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas lors d’une promenade en forêt de pins, à respirer à plein poumons, un air intégralement saturé d’ essence camphrée-citronnée dont les phytoncides (huiles essentielles des arbres) viendront abaisser votre taux de cortisol (hormone du stress), augmenter votre dopamine (hormone du bonheur), réguler votre mélatonine (hormone du sommeil). Que du bonheur !

🧴 Beauté :

  • En cosmétiques, les molécules intéressantes se situent dans l'écorce, à quelques centimètres de la couche externe. Les morceaux sont broyés progressivement, puis mis en contact avec un alcool naturel afin de récupérer les molécules.

  • Prévient l’apparition des rides : les polyphénols de pin sont de puissants antioxydants capables de neutraliser les radicaux libres de l'oxygène et de régénérer la vitamine C. Pris en complément alimentaire, le Pycnogénol est 50 fois plus puissant que la vitamine E et 20 fois plus que la vitamine C. Appliqué sur la peau, il agit rapidement sur l'éclat du teint et a une action préventive à long terme sur les rides et le relâchement.

  • Les différents polyphénols de pin agissent avec l'hydroxyproline qui stimule la synthèse de différents collagènes et d'élastine, et empêchent aussi la dégradation du collagène. Ils permettent ainsi d'agir directement sur les rides, la fermeté et l'élasticité de la peau. De plus, le Pycnogénol augmente le taux d'acide hyaluronique dans la peau, ce qui favorise l'hydratation, et lui redonne sa souplesse.

  • De plus, plusieurs types de polyphénols de pin inhibent la formation des taches et les atténuent. Ils agissent ainsi sur l'homogénéité du teint.

  • Pris sous forme de complément alimentaire ou appliqué sur la peau, le Pycnogénol a aussi la spécificité de réduire l'inflammation due à l'exposition aux rayons UV. En prévention, il protège contre les coups de soleil et, en curatif, diminue les réactions inflammatoires liées au coup de soleil, grâce aux procyanidines (des tanins riches en antioxydants) qu'il contient. Du fait de cette action anti-inflammatoire, il est aussi efficace dans le traitement de l'acné et possède une activité antimicrobienne.

⚗️ En aromatherapie :

  • Antiseptique, anti-microbien (dû à l’alpha-pinène), action positive sur les bronches (diminution des sécrétions), asthme, expectorant

  • Toux (toux grasse, avec expectoration), bronchite, trachéite, rhume, sinusite..

  • Mucolytique: l’huile essentielle de Pin Sylvestre agit comme décongestionnant sur la sphère respiratoire, fluidifie les sécrétions et favorise leur expulsion pour libérer les voies respiratoire.

  • L'huile essentielle a aussi une action balsamique (pas le vinaigre mais évite l'inflammation des muqueuses respiratoires) et antiseptique respiratoire (elle stoppe le développement de germes pathogènes dans les voies respiratoires).

  • Tonique, neurotonique, stimulant, hypertensif (α-pinène) : l’huile essentielle de Pin Sylvestre stimule de nombreuses fonctions de l'organisme permettant de maintenir un bon état de forme général. L'activité cortison-like de l'alpha pinène intervient dans ce phénomène. L'huile essentielle de Pin Sylvestre augmente également la pression artérielle, lutte contre la fatigue.

  • Antiviral, antifongique, bactéricide (α-pinène, β-pinène, limonène) : l’huile essentielle de Pin Sylvestre est un bon antiseptique atmosphérique : l'alpha pinène a une action anti-infectieuse par voie aérienne et son action antiseptique est renforcée ici par la présence de beta pinène et de limonène.

  • Application cutanée (bain, compresse froide, massage)

  • Voie respiratoire (diffusion, inhalation, olfaction)

  • Dilution à 20 % dans une huile végétale


🥗 En cuisine sauvage :

Les pignons de pin ou noix de pin, auxquels ont ajoute souvent du parmesan et du basilic pour cuisiner le pesto italien ou encore, le pistou français, un vrai délice !


🐝 Plante mellifère : Les plantes mellifères sont les plantes produisant de bonnes quantités et qualité de nectar et de pollen accessibles aux abeilles qui le transformeront en miel.

Le terme mellifère inclut les végétaux qui produisent la propolis, une matière résineuse recueillie par les abeilles sur les bourgeons et l’écorce de certains arbres. C’est un matériau complexe fabriqué par les abeilles à partir de cette résine végétale et de cire. Elles utilisent leur production comme mortier et anti-infectieux pour assainir la ruche. Pour l’humain, la propolis regorge de propriétés médicinales.


☠️ Contre-indications :

Femmes enceintes et allaitantes, bébé, enfants de moins de 6 ans.

L'huile essentielle de Pin Sylvestre est contre-indiquée par voie orale chez les personnes souffrant d'insuffisance fonctionnelle rénale ou ayant des antécédents rénaux.




🧙‍♀️ La potion magique de Chamanita :


MA RECETTE DU SIROP DE PIN SOLARISE



Pour environ 350 mL de sirop, il vous faut :

  • Une dizaine de cônes de pin plus communément appelés pommes de pin bien vertes et fermées. A l’automne, c’est le moment où elles sont gorgées de sève et où l’on s’en met plein les doigts en les cueillant, c'est la partie que je préfère ;)

  • Du sucre de canne ou sucre complet en poudre



  • De préférence en matinée, partez en garrigues faire votre cueillette de pommes de pin, en conscience et dans le plus grand respect de l’arbre qui a besoin de ses pommes de pin pour s’épanouir (2 à 3 ans pour qu’une pomme de pin arrive à maturité) .

  • Evitez les bordures de route, de voie ferrée, les zones polluées.

  • Ne ramassez pas les pommes de pin sur les arbres jeunes même si ce sont les plus accessibles, c'est son énergie pour grandir !

  • Ne ramassez pas TOUTES les pommes de pin sur le même arbre.

  • Envoyez-moi vos photos d'acrobaties sur les branches parce que vous avez vu une pomme de pin tout là-haut et que vous êtes certain de pouvoir l'attraper (ça sent le vécu hein ;))

  • Une fois rentré de votre balade-cueillette. Frottez les cônes avec une brosse à ongle afin de retirer les impuretés.

  • Remplissez un bocal à fermeture mécanique, bien hermétique.



  • Remplissez le bocal de sucre de canne jusqu’à ras des pommes de pin, jamais jusqu’au couvercle .

Pour ma part je recherche toujours à remplacer le sucre raffiné par des produits nutritivement plus intéressants comme je vous l'expliquais dans un précédent article.


J'ai choisi d'utiliser du sucre complet qui n'est pas du tout raffiné et qui conserve donc sa mélasse issue du pressage de la canne et qui lui confère tous les apports en nutriments et minéraux contrairement au sucre blanc.


  • Vous pouvez refermer le couvercle et exposer au soleil pendant 15 jours. Le sucre va grignoter la sève contenue dans les cônes et la transformer en sirop.

  • Ensuite, jouons au sablier, il vous suffit de retourner le bocal au bout de 15 jours pour que le sucre se répartisse à nouveau autour des pommes de pin.

  • Si comme moi, vous avez choisi un bocal qui en fait n’était pas hermétique et que le sirop a coulé partout, recommencez et plutôt que de retourner le bocal, vous pouvez simplement le secouer.

  • Encore 15 jours de patience puis à nouveau retourner (ou secouer;))

  • Enfin lorsque le sucre en poudre est complètement transformé en sirop, il vous suffit de filtrer et verser dans une bouteille hermétique puis conservez au frais.

  • Le sirop peut se conserver quelques mois. Attention à l'apparition de moisissures qui marquera la fin de sa validité.

  • Comme la nature est bien faite, le sirop sera prêt pour le début de l'hiver !

Dégustez sur les crêpes, pancakes, dans les yaourts ou bien pour sucrer vos infusions en préventif. En curatif dès les premiers maux de l'hiver, rhume, nez qui coule, toux, prenez 3 cuillères à café de sirop par jour.





266 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Citation_avec_feuillage_illustré_Instagram_publication-7.png
Chamanita Se reconnecter à la nature
bottom of page