top of page

Chamanita, c'est qui, c'est quoi ?

Dernière mise à jour : 28 avr. 2021

D'où vient le petit nom de Chamanita ?

Pour la petite histoire, je vous ai raconté dans mon premier post qu'en 2016, trois amis et moi-même avons co-fondé la société Serious Play, société de production audiovisuelle indépendante afin d'auto-produire notre série documentaire d'aventure Legends 2.0.


Sur l'un des tournages, au Mexique, nous sommes partis en autonomie à la découverte de l'inframonde maya. Notre aventurier en herbe, Cédric, a fait l'expérience d'une cérémonie avec un chaman maya. Cette cérémonie s'est déroulée dans un temazcal, hutte à sudation qui après plusieurs rituels vous mène à un repli sur vous-même et parfois à des révélations sur votre vie.

Pour atteindre cet état , les Mayas brûlent des plantes médicinales et suivent tout un rituel.

J'étais déjà en transe rien que d'assister à cette tradition ancestrale et sans même mettre un pied dans la hutte !

Moi qui avais toujours rêvé de découvrir leurs pyramides & les traditions qui les entourent et qui depuis toujours étais en admiration devant les savoirs de cette civilisation, j'étais en train de vivre une immersion extraordinaire.


Ensuite le séjour s'est très bien déroulé sauf quelques petits désagréments d'ordre "touristiques" pour mes compagnons de route qui ont eu du mal à s'acclimater à la nourriture mexicaine.

Toujours une huile essentielle de menthe poivrée sous la main pour soulager mes camarades, mon associé & ami Grégory, le scientifique de l'équipe a commencé à m'appeler Chamanita...

Puis c'est resté et j'ai décidé d'adopter ce pseudo sans prétention, rigolo et à la consonance latine que j'affectionne par dessus toutes ! Merci Greg ;)


Greg et le chaman maya

Bon, mais un chaman, c'est quoi ?

C'est un être humain - jusque là j'ai tout bon - qui se présente comme l'intermédiaire entre l'humanité et les esprits de la nature. Il a une perception du monde que l'on qualifie aujourd'hui d'holistique dans son sens commun ou animiste.


Alors bien sûr, il serait prétentieux de me présenter à vous telle une chamane aguerrie. Surtout, ce terme inspire un peu tout et n'importe quoi.

Alors non, je ne danse pas toute nue au coin du feu pour implorer le retour du soleil - quoique ne me provoquez pas -, je ne fume pas non plus des herbes aux propriétés douteuses dans une hutte en terre - quoique il fut un temps...- et je ne communique pas non plus avec les esprits de la forêt - bien que j'aime bien faire des câlins aux arbres - mais par contre je souhaitais vous expliquer la signification que le mot "chamane" a réellement pour moi et les valeurs qui en découlent.


Ce que je valide à 100 % :

  • Ce n'est pas une religion : c’est une pratique spirituelle qui s’inscrit dans l’interdépendance aux autres êtres vivants.

  • Ce n'est pas une pratique menée par des gourous : il n’y a pas de chef.

  • Ce n'est pas une pratique dans laquelle les gens entrent en transe, se mettent à crier, chanter, tourner autour d’un feu et font des bruits d’animaux : le chamanisme n’est pas spectaculaire.

  • Elle s’inscrit dans le respect de tout ce qui l’entoure : les êtres vivants, la nature, la Terre, l’univers tout entier.

  • Les praticiens chamaniques n’ont pas d’idole. Ils chérissent, honorent et s’inspirent autant de la biche ou de l’abeille que du rouge-gorge - enfin j'ai quand même deux chats à la maison qui se prennent un peu pour mes idoles -

  • Ils n’ont pas d’église ou de chapelle : l’univers entier est leur lieu sacré et la voûte céleste leur toit.

  • Ils n’ont pas de dieu : la lune, le ruisseau, le rocher, chaque animal et chaque Homme leur sont précieux. Ils n’ont pas de bible, de commandements ou d’écrits saints : leur coeur, leurs intuitions et leur humanité leur livrent une sagesse universelle, qui les guide au quotidien.

  • Personne ne leur dira s’ils font bien ou s’ils font mal. Personne ne contraindra leurs intentions. Personne ne leur dictera de conduite, car ils cherchent, tâtonnent, reçoivent les signes et bâtissent une manière de faire qui leur est propre. Et en faisant, ils deviennent. Nul n’est supérieur à l’autre. Nul n’est meilleur que l’autre. Être Homme qui écoute sa voix profonde et qui essaie de poser des actes en toute sincérité et simplicité, c’est déjà être praticien chamanique.

  • L’objectif principal du chamanisme est la recherche de l’harmonie entre l’homme et ce qui l’entoure qu’avec son lieu de vie et lui-même. Chaque élément constitutif de ce que nous percevons provient et fait partie d’un seul et même tout. À partir de là, comment oeuvrer autrement qu’en souhaitant préserver et respecter chaque élément qui compose le monde, même le plus infime ?

  • Il convient alors de cesser de maltraiter notre Terre et de la protéger, afin qu’elle puisse continuer à nous accueillir et à nous nourrir.

  • Le chamanisme invite donc à vivre plus sainement et à respecter l’environnement.

  • La pratique chamanique s’appuie sur deux positionnements : l’humilité et la simplicité. On est donc appelés à entrer davantage dans l’authenticité, à être nous-mêmes, sans trahir ce que nous sommes profondément, et à nous révéler clairement aux autres, dans l’expression de nos forces et de nos faiblesses.

  • L’un des passages nécessaires de la pratique chamanique consiste à se détacher des résultats, à agir sans rien attendre de particulier, à prendre du recul sur notre ego afin de l’observer pour considérer la place qu’il occupe et, ainsi, à ne plus se laisser guider aveuglement par lui mais plutôt par notre instinct, notre intuition et notre intime conviction des choses. Mon égo n’a plus son mot à dire car je ne peux pas vivre sans la Terre, pourtant elle, peut très bien se passer de moi.



Alchimiste ascendant poète du dimanche

Ouvrir la porte de domaines qui me poussent hors de ma zone de confort, vivre l'expérience et la restituer au monde en y ajoutant ma touche.


Trouver mon chemin puis marcher à côté.

Oui, car "la normalité est une route pavée : on y marche aisément mais les fleurs n'y poussent pas." Van Gogh - rassurez-vous j'aime mes oreilles -.


Expérimenter avec authenticité, explorer et délimiter l'infini horizon des possibles pour qu'il devienne celui de MES possibles.


Opposer les choses de la vie, de la nature, de l'humain, analyser leur dualité puis les relier pour décupler leur compréhension et harmoniser le tout.


Revenir aux origines, imaginer l'avenir, voyager à travers l'espace et le temps, regarder le ciel, poursuivre et prier ma bonne étoile...

Créer du lien, le cultiver, m'émerveiller, exulter, toujours.


Extraire l'essence, exalter les sens et donner du sens.

Voilà pour moi ce qu'est jouer à l'apprentie ALCHIMISTE. Dans la vie de tous les jours.

Voila pourquoi AROMATIC ALCHIMIE.

Impossible pour moi de vous parler d'huiles essentielles sans vous montrer la plante, vous la faire toucher, sentir et faire un 360 de sa carte d'identité. Avec une pensée en toile d'araignée, les associations d'idées et les digressions vont vite !


D'où me vient ma vraie nature ?

Beaucoup de lumière et de soleil, un peu d'eau - entre deux apéros - , un joli coin de nature et je suis la plus heureuse et épanouie. Je commence à me demander si ce n'est pas de la sève qui coule dans mes veines et si je ne suis pas la fille cachée du professeur TOURNESOL.

En tout cas, ce qui est certain c'est que quand je vois ma mère planter une ribambelle de noyaux, de pépins de pommes et autres trognons de salades, toujours les mains dans la terre à faire des expériences botaniques, je ne peux m'empêcher de me dire que ladite pomme n'est pas tombée bien loin de l'arbre - c'est le cas de le dire - et que je sais d'où me vient en héritage ce profond respect de la nature.

Répondant à un irrépressible appel de la forêt, j'étais déjà perchée - dans les arbres mais pas seulement - dès mon plus jeune âge.