top of page

SECRET STORY #6 - La rencontre des eaux




C’est à Manaus, au Brésil, capitale de l’État de l’Amazonas, porte d’accès majeure à la forêt amazonienne, que l’on peut observer un phénomène visuel étrange et remarquable appelé « Encontro das aguas » en portuguais signifiant :


« Rencontre des Eaux ».


C'est en aval de Manaus, après avoir reçu le rio Negro, que le rio de Solimões prend officiellement son nom d'Amazone. Cependant, avant de ne faire qu’un, les deux cours d’eau se côtoient sur près de 80 km sans jamais se mélanger , comme deux fleuves coulant côte-à-côte dans le même lit.




Ce phénomène s'explique par leur différence de température, de vitesse et de densité. Les différences de leurs paramètres les empêchent de s’entremêler.


Les eaux du rio Solimões sont limoneuses et de couleur ocre car lorsqu’il traverse les Andes, ses eaux ramassent les sédiments provoqués par l’érosion des montagnes, ce qui lui donne sa couleur marron et sa composition dense. Il mesure 1630 km de long, sa température est de 22°C, pour une vitesse de courant de 6km/h.


Le rio Negro est le plus long fleuve aux eaux noires du monde (1 784 km). Sa couleur foncée s’explique par une forte teneur en fer et humus, attribuable aux plaines forestières par lesquelles il s’écoule. Le fleuve est acide à cause de la décomposition des plantes, il a une température de 28 à 30°C et à une vitesse de courant de 2 à 3 km/h.



Le rio Solimões étant de débit plus puissant; il finit par absorber celles du rio Negro, le brassage du Rio Madeira, 150 km plus loin, vient complètement fusionner les fleuves.


De leur union est formé l’Amazone, le plus long fleuve de la Terre (en compétition avec le Nil).



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

תגובות


Citation_avec_feuillage_illustré_Instagram_publication-7.png
Chamanita Se reconnecter à la nature
bottom of page