top of page

SECRET STORY #3 - ARBRES REMARQUABLES & LABELS


ÉLECTIONS "MISTER ARBRE" QUELS CONCOURS & LABELS ?


LE LABEL “ARBRES REMARQUABLES DE FRANCE” :

Créée en 1994, c’est l'association A.R.B.R.E.S. (Arbres Remarquables: Bilan, Recherche, Études et Sauvegarde) qui décerne le label “Arbre remarquable de France”, reconnu par le Ministère de la Transition écologique.



Cette association travaille sur l'évolution de la législation, sur la protection des arbres et a rédigé la déclaration des droits de l'arbre.

Elle crée des contenus qu’elle diffuse au plus grand nombre et soutien les initiatives de sauvegarde et de protection de ces spécimens.



CONCOURS DE L’ARBRE DE L’ANNÉE :

Lors du concours de l’Arbre de l’Année 2023, 140 arbres ont été présentés.

Le jury, composé du magazine Terre Sauvage, de l'Office national des forêts, de l'association A.R.B.R.E.S et de la LPO s’est réuni en septembre dernier et en a sélectionné 14 qui ont été soumis aux votes du public.


Le 17 janvier 2024, un hêtre pleureur du jardin botanique de Bayeux, âgé entre 160 et 200 ans a reçu le prix du public pour ses caractéristiques exceptionnelles : circonférence du tronc : 3,37m, circonférence du houppier : 114m en périphérie , diamètre du houppier : environ 40m, surface couverte : 1 250m2.



Ce magnifique tilleul de Lapeyrouse dans le Puy-de-Dôme, qui représentait la région Auvergne-Rhône-Alpes a lui reçu le prix du jury.

Placé sur une parcelle agricole, il a été sauvé à deux reprises de la tronçonneuse.



Enfin, toujours lors de ce concours, le prix coup de coeur a été décerné au doyen des arbres français, déjà labellisé “Arbres remarquables” en 2016, enraciné à Roquebrune-Cap-Martin, région PACA.

Cet olivier présente une longévité exceptionnelle, il aurait plus de 2 000 ans.



Sa circonférence de 23,5 m, pour une hauteur de 15 m et une envergure de 18 m, font de cet olivier un specimen spectaculaire.

Ses racines ont poussé à travers un mur en pierre sur lequel il est installé, lui donnant un aspect unique.



«Ce vénérable ancêtre produit encore des petites olives noires de la variété pichoulina», précise la commune.

Au fil de sa longue histoire, cet arbre aurait croisé le chemin de nombreuses figures célèbres, comme Georges Clemenceau,Raymond Poincaré et Aristide Briand.


L’historien et ministre Gabriel Hanotaux, l’a d’ailleurs sauvé au début du XXe siècle en rachetant le terrain sur lequel il est installé aux anciens propriétaires, qui souhaitaient l’abattre.

2 vues0 commentaire
Citation_avec_feuillage_illustré_Instagram_publication-7.png
chamanita_logo_craie_PANTONE.png
bottom of page